Accueil > Commentaires de lecture > Essai > MES PRIX LITTÉRAIRES

Numéro 122

Thomas Bernhard

MES PRIX LITTÉRAIRES

Gallimard, Paris, 2010
162 pages
19,95 $

Pour l'amateur de prose bernhardienne, l'écrit posthume Mes prix littéraires est du bonbon. Du bonbon acidulé pour ne pas dire empoisonné, mais c'est ce qui en fait le charme. L'éditeur, Gallimard, parle même de la sortie de ce livre comme d'un « événement » ' on se demande d'ailleurs pourquoi il a fallu attendre vingt ans avant d'y goûter Mes prix littéraires de Thomas Bernhard (1931-1989) contient sept textes qui racontent les circonstances entourant la réception d'autant de prix, auxquels s'ajoutent, selon ce qu'aurait souhaité l'auteur, trois discours de remise de prix et une lettre de démission de l'Académie de langue et littérature de Darmstadt. L'ouvrage, en plus d'être en soi un très bon moment de lecture et de dévoiler comme jamais l'homme, vient éclairer une part importante de l'œuvre du romancier et auteur dramatique : les rapports . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 24 mars 2011 à 13 h 54 | Mis à jour le 12 juin 2015 à 16 h 22