Accueil > Commentaires de lecture > Essai > MÉMOIRES DE BRIAN MULRONEY

Numéro 110

Brian Mulroney

MÉMOIRES DE BRIAN MULRONEY

Trad. de l’anglais par Serge Rivest
L’Homme, Montréal, 2007
1341 pages
44,95 $

Puisqu’il s’agit ici non d’une biographie, mais de Mémoires, le signataire a toute latitude pour placer les accents à son gré et négliger les épisodes qu’il préfère oublier.

De cette latitude, Brian Mulroney use et abuse. Habilement, il confesse des erreurs mineures et facilite ainsi la mise en marché des éloges qu’il multiplie sur son règne et son leadership. Sa méthode présente cependant certaines garanties de fiabilité. Il cite en surabondance, en effet, les comptes rendus, les actes officiels résultant des négociations, le journal des débats… Le lecteur obtient ainsi une version moins impressionniste. Précaution importante, car Mulroney, dès qu’il le peut, embellit son rôle, magnifie ses réussites, atténue ses jurons, ne cite ses correspondants que dans leurs éloges. Sans le recours massif à des textes indiscutables, la crédibilité du reste serait frappée de leucémie. Même les nombreux extraits du « journal . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 4 avril 2015 à 15 h 35 | Mis à jour le 12 juin 2015 à 15 h 40