Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > LIVRE DU CONSTANT DÉSIR

Leonard Cohen

LIVRE DU CONSTANT DÉSIR

Trad. de l'anglais par Michel Garneau
L'Hexagone, Montréal, 2007
256 pages
27,95 $

Natif de Montréal, le chanteur, poète et romancier Leonard Cohen est reconnu mondialement. Après une absence de quelques années, l'artiste nous revient avec le Livre du constant désir, qui marque en outre son retour à la poésie. Éminemment nostalgique, parfois drôle, ce recueil traite du vieillissement du corps et de la constante envie d'aimer, de l'inassouvissable désir de l'autre. À la fois lucides, ironiques, érotiques, grotesques, empreints de spiritualité cabotine et de tendresse chagrine, les textes témoignent d'une écriture mature et d'une habile faculté à dire. Avec une acuité d'analyse pince-sans-rire, Cohen s'observe et s'écrit, il aime surprendre, il le fait souvent avec des mots simples, mais toujours bien pesés. Il met en scène des épisodes du quotidien, qui soudainement se montrent riches et troublants.

Le livre est émaillé d'illustrations, presque chaque page en contient une : autoportraits aux tracés incertains ou dessins de femmes aux . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 16 juin 2008 à 21 h 07 | Mis à jour le 11 novembre 2016 à 10 h 23