Accueil > Commentaires de lecture > Essai > LETTRES POUR UN AUTRE SIÈCLE

Numéro 82

Sylvie Dignard

LETTRES POUR UN AUTRE SIÈCLE

Stanké, Montréal, 2000
143 pages
17,95 $

Le passage d’un siècle à l’autre est toujours vécu dans une certaine effervescence ; plus encore le passage d’un millénaire à l’autre ! Toutes sortes d’analyses et de prévisions, tant économiques que scientifiques et démographiques, sont présentées par les spécialistes. Mais que pensent les gens ordinaires, hommes et femmes, jeunes et plus âgés, connus et inconnus, dont le quotidien alimente la réflexion ? La première chaîne de Radio-Canada a lancé un appel à tous : « Écrivez-nous sous forme de lettre ce que vous souhaitez laisser comme témoignage de votre passage à travers ce vingtième siècle qui s’achève. » Des lettres de partout sont arrivées à la station radiophonique. Elles ont été diffusées, en 1998-1999, dans le cadre de l’ émission « Entre Terre et Ciel », puis le 2 janvier 2000 à l’émission « Les Refrains d’abord ». Enfin, les éditions internationales Alain Stanké les ont publiées en recueil.

Sont évoquées toutes les misères qui accablent cette fin de siècle : les guerres, les camps de réfugiés, les désastres naturels (tremblements de terre, ouragans et tornades, inondations), les marées de pétrole envahissant mers et plages, le chômage, les femmes et les enfants battus, les famines, la pauvreté, le cancer et le sida, les drogues, le suicide, et plus grave encore un oubli généralisé de l’Humain pour faire place nette aux progrès de la Science.

Bien sûr, tous souhaitent que règnent partout Paix et Amour, mais il ne suffira jamais de nourrir l’espoir en des jours meilleurs ! Ni de se compter parmi les privilégiés de la vie qui attendent que les autres mettent fin à leurs guerres sanglantes ; ni de croire que disparaîtra la pauvreté sans jamais rien partager. La présence divine, sacrée ‘ Dieu, Mahomet, Bouddha, Confucius en qui mettre foi et confiance ‘, a presque disparu des esprits. Il faut changer l’Homme et commencer par se changer soi-même ; il faut réveiller l’âme de l’humanité, respecter tout être humain et toute la Nature, il faut révérer et aimer la Vie. Chacun est-il prêt à y penser, à faire ces petits gestes quotidiens dont la somme pourrait changer la face du monde ? À lire et à méditer

Publié le 14 janvier 2003 à 14 h 21 | Mis à jour le 14 janvier 2003 à 14 h 21