Accueil > Commentaires de lecture > Essai > LETTRES PARLÉES À SON AMI ALLEMAND HELLMUT WALLER

Michel Tournier

LETTRES PARLÉES À SON AMI ALLEMAND HELLMUT WALLER

1967-1998

Gallimard, Paris, 2015
342 pages
44,95 $

Professeure de littérature à l’Université d’Angers et spécialiste de l’œuvre de Michel Tournier, Arlette Bouloumié a retranscrit les 23 « lettres parlées » que l’écrivain a adressées à son ami et traducteur allemand Hellmut Waller entre 1967 et 1998. Par « lettres parlées », il faut entendre des missives enregistrées sur bandes magnétiques à l’intention de cet ami rencontré à Tübingen en 1946. Elles s’étendent parfois sur plusieurs jours et présentent un caractère spontané généralement absent des correspondances traditionnelles. C’est donc un Tournier détendu et disert que le lecteur a le plaisir de découvrir tout au long de ce volume.

De quoi discute Tournier ? De ses projets d’écriture, naturellement. Les 23 lettres parlées nous font entrer dans l’atelier de l’écrivain. Dans sa première lettre, il vient de recevoir le Grand Prix de l’Académie française pour Vendredi ou les limbes du Pacifique et travaille au

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 9 avril 2016 à 18 h 36 | Mis à jour le 9 avril 2016 à 18 h 44