Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Quand André Breton fait la rencontre de Simone Kahn, en juin 1920, le dadaïsme bat son plein. Depuis le début de l’année, le groupe dada multiplie les manifestations provocantes. L’année précédente, Breton a fondé la revue Littérature, au sommaire de laquelle figure le premier essai d’écriture automatique, Les champs magnétiques. Breton vient alors d’abandonner ses études de médecine, mais s’apprête à travailler pour le collectionneur d’œuvres d’art Jacques Doucet. Quant à Simone Kahn, elle est à l’époque étudiante de littérature et de philosophie et abonnée à Littérature. Ils se marient en septembre 1921.
Les lettres de Breton s’étalent presque entièrement sur l’ensemble des années 1920 (une dizaine de lettres seulement couvrent la période 1930-1960), le couple se séparant à la fin de la décennie. Elles accompagnent donc les années cruciales du surréalisme . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement