Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > LES TROTTOIRS DE BOIS

Numéro 116

Bertrand B. Leblanc

LES TROTTOIRS DE BOIS

Bibliothèque québécoise, Montréal, 2008
238 pages
11,95 $

Quelle délicieuse idée que de rééditer en format de poche les meilleures œuvres de Bertrand B. Leblanc ! Dans ce roman, chronique d’un lieu et d’une époque chéris au Québec, l’auteur relate les frasques des habitants d’une bourgade matapédienne à la fin des années 1930 : le curé à la langue bien pendue, le médecin de campagne humaniste, la Marie au corps de rêve et aux mœurs légères, la commère Corneau, les « vieux » commentant l’actualité villageoise, tous voient s’abattre sur eux l’amour, l’humour et les chamailleries dans la canicule d’un été pas comme les autres.

Le style néo-terroir s’est imposé dans les années 1980 à travers le postmodernisme québécois. Serait-ce maintenant le retour à ces sources, dont les contes de Fred Pellerin constituent un bel exemple, qui a incité l’éditeur à choisir cet ouvrage publié initialement il y a 30 ans ? Qu’importe ! Leblanc mérite d’être découvert par une nouvelle génération de lecteurs.

Publié le 21 septembre 2009 à 13 h 10 | Mis à jour le 20 janvier 2015 à 16 h 26