Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Être francophone en Ontario a toujours été une situation pénible, humiliante et propice aux discriminations, au quotidien. Quelques défenseurs se sont levés contre cette oppression ; mais leurs noms ont été négligés dans beaucoup de livres d’histoire du Canada.

S’il existe plusieurs ouvrages consacrés à l’histoire des Canadiens français de l’Ontario – comme on le disait autrefois –, aucun n’avait encore fait la rencontre individuelle de ses principaux porte-paroles. Déjà auteur de trois études rigoureuses axées sur la francophonie canadienne, dont l’excellent Deux poids deux langues. Brève histoire de la dualité linguistique au Canada (Septentrion, 2019), Serge Dupuis distingue son approche de celle de ses prédécesseurs comme Yves Frenette, Chad Gaffield et Paul-François Sylvestre en introduisant le concept de « champs relationnels de l’Ontario français », et se base sur ses longs entretiens avec d’anciens représentants de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement