Accueil > Commentaires de lecture > Essai > LES PANTINS DE LA DESTRUCTION
LES PANTINS DE LA DESTRUCTION

Paul Chamberland

LES PANTINS DE LA DESTRUCTION

Poètes de Brousse, Montréal, 2012
110 pages
12,00 $

En typique homme de gauche, le poète, essayiste et humaniste Paul Chamberland jette un éclairage puissamment révélateur et révoltant sur le fonctionnement vicieux et ravageur du monde actuel et dans le même souffle propose des solutions d’une totale impertinence pour y remédier.

Dans sa puissante démonstration du règne des marionnettes, l’auteur expose d’abord les péripéties de la contestation étudiante québécoise du printemps et de l’été 2012 et dénonce la violence stérile, législative, policière et médiatique des tenants de la loi du plus fort à laquelle les potentats libéraux, ces minables exemples de gérants serviles de la déliquescence au service du capitalisme financier, ont eu recours pour résoudre la crise. Déjà dans cette première partie, sont décortiqués quelques éléments de la logique du système mondialisé d’exploitation et de domination qui aliène tous les humains de la terre sous l . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 29 mars 2014 à 17 h 35 | Mis à jour le 5 juin 2015 à 11 h 46