Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > LES OISEAUX DE SAINT-JOHN PERSE

Nicole Houde

LES OISEAUX DE SAINT-JOHN PERSE

Bibliothèque Québécoise, Québec, 2001
214 pages
9,90 $

Paru aux Éditions de la Pleine Lune en 1994, le texte de Nicole Houde vient de prendre place dans la Bibliothèque québécoise. Nicole Houde est à la fois l’auteure, la narratrice et « la femme du CLSC » qui prend soin d’un couple âgé, à Montréal. La travailleuse sociale vient leur apprendre qu’ils seront bientôt accueillis au « Manoir de l’âge d’or » on leur offre d’abord une période d’adaptation ; ils pourront visiter leurs futures chambres conjointes, dîner une fois par semaine avec les pensionnaires du centre, assister à des conférences, sans oublier de vider peu à peu leurs armoires encombrées de vieilles robes élégantes, de photos, de médicaments inutiles, de la pile de carnets où ils notent chaque jour les noms des morts annoncés dans un journal de Montréal et de New York. Maurice (92 ans) donne finalement son accord mais il veut d’abord achever la rédaction de sa biographie ; Estelle (82 ans) ne veut pas déménager. Ils sont bien dans leur petit appartement, plongés dans leurs souvenirs. Ils ont connu l’amour, ont côtoyé des acteurs célèbres, ont frôlé la gloire. Ils se nourrissent de biscuits Breton et de vitamines pour raviver la mémoire. Josée s’est prise d’affection pour eux ; elle doit parfois lutter contre cette envie insensée de leur ôter la vie pour leur épargner ce déménagement.

Maurice mourra bientôt d’une angine de poitrine. Josée conduira alors Estelle à la Baie des Chaleurs, où la vieille dame a connu son premier amour. Dans une petite barque, elle se laissera dériver lentement.

La situation des personnes âgées s’est-elle améliorée depuis 1994 ? On se pose la question quand des journalistes signalent des cas, presque inhumains, mais elles se taisent dans la crainte de représailles et partout, il faut faire face au manque de ressources. À travers ses romans, Nicole Houde a souvent voulu approcher ce monde des marginaux en quête de bonheur et de liberté !

Publié le 14 janvier 2003 à 14 h 21 | Mis à jour le 14 janvier 2003 à 14 h 21