Accueil > Commentaires de lecture > Essai > LES LIEUX DE LA CULTURE

Numéro 110

Homi K. Bhabha

LES LIEUX DE LA CULTURE

UNE THÉORIE POSTCOLONIALE

Trad. de l'américain par Françoise Bouillot
Payot, Paris, 2007
391 pages
54,95 $

Voici enfin traduit un important ouvrage du penseur indo-étatsunien Homi K. Bhabha, une des figures les plus importantes de la théorie du postcolonialisme avec Edward W. Saïd, Gayatri Chakravorty Spivak et Thierry Hentsch. À côté des trop nombreux ouvrages commis par des littéraires en mal d'exégèse n'intéressant qu'eux et leur lectorat universitaire captif, les livres polyphoniques de Bhabha sont réellement impliqués dans le champ social en faisant dialoguer la philosophie, la psychanalyse et la littérature. Les lieux de la culture est un ouvrage exigeant et dont l'argumentaire complexe dessine la topologie des nouages qui instruisent le procès de l'identité dans les processus de globalisation. La souplesse et l'érudition qui le soutiennent sont éblouissants, les analyses des œuvres (de Lord Jim à Peaux noires, masques blancs) s'avèrent aussi éblouissantes.

Des critiques comme Sylvere Lotringer ont montré qu'on ne peut se . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 20 mars 2008 à 17 h 14 | Mis à jour le 12 juin 2015 à 14 h 03