Accueil > Commentaires de lecture > Essai > LES CONFLITS D’UNE MÈRE

Numéro 162

Élisabeth Badinter

LES CONFLITS D’UNE MÈRE

MARIE-THÉRÈSE D’AUTRICHE ET SES ENFANTS

Flammarion, Paris, 2020
266 pages
39,95 $

Souveraineté absolue et maternité plurielle dessinent la trame de fond d’un ouvrage où histoire et sociologie se croisent d’une manière inaccoutumée. Voici Marie-Thérèse d’Autriche, l’impératrice-reine et la mère régnante.

Après avoir exploré l’histoire de l’amour maternel du XVIIe au XXe siècle, la sociologue et philosophe Élisabeth Badinter, spécialiste des Lumières, porte son microscope sur l’empire des Habsbourg, son impératrice toute-puissante et sa progéniture abondante, laquelle servira son pouvoir tout au long d’un règne de quatre décennies.

Marie-Thérèse d’Autriche (1717-1780) est au regard de Badinter la seule reine de son temps à avoir réussi sur trois fronts. Elle exerça un pouvoir souverain et fut une mère dévouée ainsi qu’une épouse aimante. Quand elle hérite des États des Habsbourg à 23 ans, elle est mariée à son . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 22 avril 2021 à 10 h 25 | Mis à jour le 22 avril 2021 à 10 h 25