Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > L’ENTERREMENT DE LÉNINE

Serge Bruneau

L’ENTERREMENT DE LÉNINE

XYZ, Montréal, 2006
202 pages
24 $

Oubliez l’enterrement de Lénine qui n’est l’objet que d’une courte référence dans le livre. Ce dont il s’agit dans ce récit plutôt noir, ce sont les effets de la dislocation de deux couples observée par la fille de l’un des couples qui veut sortir de cette ornière de malheur et profiter de sa jeune liberté. Il faut souligner l’écriture audacieuse de cette histoire sordide où les personnages sont les proies de multiples sollicitations sexuelles qu’ils accueillent avec une candeur perverse.

La particularité de ce récit tient au fait qu’il soit raconté tour à tour par deux personnes, le père et la fille de la famille centrale, chacun avec son propre ton. Voilà un très bon roman qui sort résolument des sentiers battus.

Publié le 24 septembre 2006 à 12 h 39 | Mis à jour le 24 septembre 2006 à 12 h 39