Dan Brown

DECEPTION POINT

Trad. de l'américain par Daniel Roche
JC Lattès, Paris, 2006
577 pages
32,95 $

Alors que l’élection présidentielle approche, le président des États-Unis voit ses chances d’obtenir un nouveau mandat menacées. Un des principaux facteurs de son impopularité est l’appui qu’il n’a cessé d’accorder à la NASA, malgré les déboires répétés de l’agence spatiale et son budget exorbitant. D’ailleurs, le candidat républicain à la présidence ne manque pas d’exploiter au maximum cette occasion de creuser son avance dans les sondages. Or, voilà que la NASA annonce la découverte, dans les profondeurs d’un glacier de l’Arctique, d’une météorite révélant des informations d’une exceptionnelle portée scientifique. Et ce, grâce à l’un de ses programmes de recherche qui a connu des ratés et a été décrié par ses détracteurs.

La nouvelle tombe tellement à point pour le président qu’il est conscient qu’on risque de crier à la supercherie. C’est pourquoi il envoie sur les lieux de la découverte Rachel Sexton, une analyste des services secrets, la fille même de son rival dans la course à la présidence. Il la charge de s’assurer, en compagnie des quatre experts indépendants déjà sur place, que la découverte est incontestable. Pendant ce temps, il organise une importante déclaration à la nation en vue de faire l’annonce officielle de la nouvelle.

Mais voilà que, contre toute attente, des doutes surgissent dans l’esprit des experts quant à l’authenticité de la météorite. Et un commando de tueurs prêts à tout a pour mission d’empêcher que ces doutes, qui se concrétisent de plus en plus, soient rendus publics. Cela donnera lieu à une chasse à l’homme époustouflante, destinée à tenir constamment en haleine le lecteur. Malheureusement, la confrontation verse parfois à tel point dans l’invraisemblance qu’on a envie d’éclater de rire plutôt que de craindre pour Rachel Sexton et Michael Tolland, les principales proies visées par le commando. Mais, à Dan Brown, on pardonnera sans doute ces excès

Publié le 24 septembre 2006 à 12 h 38 | Mis à jour le 16 décembre 2014 à 15 h 17