Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > LE TRISTEMENT CÉLÈBRE JOHNNY LIM

Tash Aw

LE TRISTEMENT CÉLÈBRE JOHNNY LIM

Trad. de l'anglais par M. G. Hovnanian
Robert Laffont, Paris, 2006
414 pages
34,95 $

Le tristement célèbre Johnny Lim se lit comme une enquête sur l'identité du personnage principal. Trois témoins nous serviront de guides dans cette quête qui nous plonge dans la Malaisie de la Seconde Guerre mondiale. D'abord, le fils de Johnny, Jasper Lim, tente de nous convaincre de l'infamie de son père qu'il représente tour à tour comme un assassin, un brigand, un trafiquant de drogues et comme un traître. Mais curieusement, la lecture de son plaidoyer nous fait plutôt prendre en sympathie ce Chinois d'extraction modeste qui refuse l'esclavage des colonisateurs et qui se révèle un génie de la mécanique, un commerçant doué et un meneur d'hommes.

Dans la seconde partie du roman, la narration est laissée à l'épouse de Johnny, la belle Snow Soong. Par le biais d'un journal qu'elle tenait à l'époque, nous pénétrons dans les coulisses d'une . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 20 juin 2007 à 14 h 00 | Mis à jour le 3 juillet 2015 à 13 h 53