Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > LE SCULPTEUR DE VŒUX

Philippe-Aubert Côté

LE SCULPTEUR DE VŒUX

Alire, Lévis, 2020
653 pages
32,95 $

Le Soma (monde des Humains), l’Éthermonde (monde des Éthériques) et le Noocosme (l’Au-Delà) sont des facettes du même univers occupant des plans quantiques parallèles. De même que dans le Soma, des machinations se produisent en Éthermonde, pouvant impliquer des Humains et même susciter de graves conséquences pour eux…

Maxime, amoureux de dessin et de mangas, est un jeune tatoueur au passé familial trouble. Il appartient au Soma, le monde que nous connaissons, et il habite Montréal. Mais il sera assez tôt initié à l’existence de deux autres mondes, coïncidant spatialement au nôtre, et qui sont inconnus de la majorité des Humains.

L’Éthermonde est peuplé de créatures fantastiques, souvent zoomorphes : humanocervidés aux andouillers colorés, crapaud-cornemuse, femme-plante médicinale, femme-réglisse, femmes-carcajous, hommes-arbres, hommes-loups, hommes-ours, hommes-diables cornus, maléfiques Alchimistes, etc. Le Soma et l’Éthermonde communiquent par des zones tangentielles, ou lors de phénomènes . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 17 décembre 2020 à 16 h 15 | Mis à jour le 18 décembre 2020 à 13 h 40