Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > LE RESTE DU TEMPS

Numéro 107

Esther Croft

LE RESTE DU TEMPS

XYZ, Montréal, 2007
108 pages
20 $

Après le roman De belles paroles paru en 2003 et trois recueils de nouvelles qui l'ont précédé, Esther Croft nous donne un ensemble de dix récits émouvants, d'une facture achevée. Un homme revient tous les ans sur la tombe de celle qu'il a connue au temps des études, morte à ses côtés dans un accident. Une adolescente qui se sait laide et peu intelligente tente de se suicider. Une femme « qui n'est jamais parvenue à pénétrer totalement dans la vie » et qui va mourir pense à l'homme aimé qui a tout fait, mais en vain, pour la rendre heureuse. Une musicienne âgée décide contre l'avis de ses enfants de revenir vivre chez elle au sortir de l'hôpital.

Les recueils antérieurs exploraient souvent les rapports parents-enfants conflictuels et douloureux. Cette fois-ci plusieurs récits reprennent ce thème en l'abordant du point de vue des parents : que . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 20 juin 2007 à 14 h 16 | Mis à jour le 3 juillet 2015 à 13 h 57