Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Issu des réflexions inspirées par son travail de thérapeute, cet essai du psychanalyste Guy Corneau expose le mal de vivre affligeant bon nombre de personnes et les façons de reprendre contact avec la part intacte et lumineuse en soi.

Confronté aux violences de l'existence, à commencer par le choc de la naissance alors que le bébé passe d'une matrice chaude à un vide froid et chaotique, l'individu craint la répétition de cette séparation initiale et n'a de cesse de se cuirasser. Angoisses, compulsions, phobies, mécanismes de défense inadéquats redonnent un illusoire sentiment de contrôle, mais au prix d'une contraction de tout l'être et de blocages tant psychiques que physiques.

Mais une pulsion créatrice, ce « meilleur de soi », tend à s'affirmer, faisant craqueler les masques mis en place et créant une douloureuse mais salutaire dissonance entre l'image que l'on entretient et sa personnalité authentique.

Corneau propose des pistes pour . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement