Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

« Ça a commencé par une naissance sans un cri. Une naissance silencieuse… Maria a vu le jour quand la Révolution s’est mise à table pour dévorer ses enfants. » Ainsi débute ce magnifique et bouleversant roman de Dimitri Bortnikov.

Elle est née avec un pied bot cette petite Maria, un soir de blizzard, au bord de la mer Blanche dans le nord de la Russie. Personne ne s’attend à ce que cette petite chétive et infirme survive. Pourtant, elle y parviendra. Elle traversera les convulsions de la Révolution. Elle connaîtra les affres de la famine, la douleur de perdre tous ceux qu’elle aime, tout en étant protégée, cependant, par l’ange tutélaire que fut sa marraine, Sérafima, qui a veillé sur son enfance, l’initiant aux mystères de la nature et lui apprenant « ce qui fait vivre et ce qui tue dans une forêt ».

Lancée sur la trace de sa mère . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement