Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > LA VIE D’UN HOMME INCONNU

Andreï Makine

LA VIE D’UN HOMME INCONNU

Seuil, Paris, 2009
292 pages
32,95 $

Il démarre lentement, ce nouveau-né du célèbre Prix Goncourt Andreï Makine. La première partie de La vie d'un homme inconnu tient plutôt de la mise en contexte que de l'exploration du thème annoncé. Le protagoniste et réfugié politique Choutov vit encore en France, en rupture avec sa jeune Léa et le milieu littéraire parisien. Il n'est pas encore retourné dans sa Russie natale. Le véritable homme inconnu ne sera introduit que plus avant, par Iana, ancien amour et hôtesse de Choutov, affligée du désagréable contretemps qui lui tombe dessus : « [...] on doit vivre avec un grand-père qui n'est pas à nous ! »

Introduit mais pas encore en action, car l'homme inconnu n'arrive vraiment qu'en troisième partie, après que Makine eut terminé sa fine analyse du Saint-Pétersbourg d'aujourd'hui, des maîtres de la nouvelle Russie, des . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 30 décembre 2009 à 20 h 51 | Mis à jour le 19 juin 2015 à 10 h 41