Edgar Lawrence Doctorow

LA MARCHE

Trad. de l'américain par Jean-Pierre Carasso
L'Olivier, Paris, 2007
384 pages
32,95 $


La marche du général William T. Sherman sur la Géorgie et les Carolines, à l'hiver de 1864, a porté un coup fatal aux forces sudistes et précipité la fin de la guerre de Sécession américaine. Cette célèbre « grande marche vers la mer », à laquelle participèrent 60 000 soldats et 25 000 civils (principalement des Noirs nouvellement libérés), a inspiré à Edgar Lawrence Doctorow un récit d'une force rare.

Sur cette page d'histoire sanglante, l'auteur de Ragtime met en scène une dizaine de personnages principaux autour desquels tourne une nuée de figures secondaires. Quelques-uns ont réellement existé, à commencer par Sherman lui-même et son état-major. La plupart sont inventés. L'auteur fait progresser son récit au rythme des arrivées et des départs dans la cohue qui suit l'armée nordiste.

Dans ce va-et-vient, on fera, par exemple, la connaissance . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 16 juin 2008 à 21 h 37 | Mis à jour le 26 juin 2015 à 10 h 29