Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > LA JOUISSANCE DU LOUP À L’INSTANT DE MORDRE

Numéro 83

Anne-Marie Saint-Cerny

LA JOUISSANCE DU LOUP À L’INSTANT DE MORDRE

Varia, Montréal, 2000
311 pages
23,95 $

Deux médecins « humanitaires », un Français et un Américain, sont dans un camp de réfugiés Korguènes assiégé sur lequel une pluie de bombes s’abat. Ainsi débute La jouissance du loup à l’instant de mordre. Les médecins font de leur mieux pour venir en aide aux blessés mais ils manquent cruellement de médicaments et d’équipement médical. Deux conteneurs remplis de ce précieux matériel leur avaient pourtant été promis et auraient dû être déjà arrivés. Maximilian Dam, le médecin français, part donc pour Paris afin de savoir pourquoi l’équipement se fait attendre. Mais au cours du trajet, les membres de la filière Korguène sont mystérieusement assassinés et on tentera même de se débarrasser du médecin.

Maximilian Dam arrivera tout de même à Paris et parviendra, malgré les mensonges et les faux-fuyants, à découvrir la vérité. Cette vérité sordide mettra en cause des gens puissants qui se laissent difficilement désarçonner. D’ailleurs, même la vie privée du docteur Dam n’est pas sans zones d’ombre.

Le médecin parviendra-t-il tout de même à révéler les manigances qui ont sans doute empêché que de nombreuses vies de réfugiés soient épargnées ? Parviendra-t-il à venir en aide, malgré tout, à ses amis qui continuent à être assiégés dans les montagnes de leur pays ? Peut-être y a-t-il encore un peu d’espoir permis pour ces gens dont la vie est mise en jeu à cause d’hommes riches et puissants désirant assouvir leur soif de plus de richesse et de pouvoir encore.

Roman d’aventures, La jouissance du loup à l’instant de mordre est aussi un roman politique très réaliste, un roman noir également qui met en cause les pires travers de la nature humaine et par-dessus tout un roman palpitant qui se lit d’une traite.

Publié le 14 janvier 2003 à 14 h 21 | Mis à jour le 14 janvier 2003 à 14 h 21