Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > LA FIN DE L’ALPHABET

Numéro 109

C. S. Richardson

LA FIN DE L’ALPHABET

Trad. de l'anglais par Sophie Voillot
Alto, Québec, 2007
150 pages
19,95 $

À cinquante ans, Ambroise Zéphyr mène une vie heureuse entre un travail de publicitaire où il démontre tout son talent et, surtout, une femme dont il est toujours très amoureux, Zappora Ashkenazi, surnommée Zip. Mais voilà que tout s'assombrit d'un seul coup lorsqu'il apprend qu'il est atteint d'une maladie rare, mortelle et foudroyante. Que fera-t-il de ce seul mois qui lui reste à vivre ? S'effondrer ou tenter de trouver dans quelque coin du monde un traitement de la dernière chance ? Ambroise choisit plutôt de vivre pleinement le temps qui lui reste, à sa façon. Le voilà alors parti en compagnie de Zip sur les traces d'un alphabet tout personnel : « A » pour Amsterdam, « B » pour Berlin, « C » pour Chartres et sa cathédrale, « D » pour Deauville et les beaux souvenirs de son voyage de noces, « E » pour l'île d'Elbe, « F » pour Florence Au bout du voyage, à la fin de l'alphabet, qu'y aura-t . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 2 décembre 2007 à 19 h 19 | Mis à jour le 30 juin 2015 à 13 h 28