Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Et si le temps reculait au lieu d'avancer ? Si, plutôt que de vieillir, nous rajeunissions ? Quelles seraient les conséquences (ou les avantages ?) d'une telle inversion ? Le futur n'existant plus, il nous faudrait retourner vers le passé en laissant de côté les illusions et les rêves que nourrit la soif de l'inconnu. Sinclair Dumontais, dans son troisième roman intitulé La deuxième vie de Clara Onyx, place le lecteur devant une situation pour le moins incongrue, mais dont les implications ne laisseront personne indifférent.

En 2010, un météorite passe près de la Terre, provoquant une distorsion temporelle. À partir de ce moment, non seulement le temps recule-t-il - de 2010, les protagonistes sont ramenés vers l'an 2000, puis au XXe siècle -, mais les morts ressuscitent. Ceux qui sont décédés avant l'Inversion retrouvent la vie à la date même où ils se sont éteints : on . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement