Accueil > Commentaires de lecture > Essai > LA CHANCE DU DIABLE

Ian Kershaw

LA CHANCE DU DIABLE

LE RÉCIT DE L'OPÉRATION WALKYRIE

Traduit de l'anglais et de l'allemand par Pierre-Emmanuel Dauzat
Flammarion, Paris, 2009
175 pages
31,95 $

Pour Ian Kershaw, rédiger le récit historique du seul attentat à aboutir contre Adolf Hitler est somme toute chose assez simple. Auteur de plusieurs volumineuses études sur le chef politique du IIIe Reich, cet historien a accumulé au fil des années un impressionnant bagage de connaissances historiques qui se reflète dans la qualité des détails avec laquelle il parvient à reconstituer certains événements. C'est ainsi que ce livre sur l'attentat de Claus von Stauffenberg, baptisé « opération Walkyrie », permet un éclairage complet sur cet événement qui aurait pu changer le cours de l'histoire.

Cette opération prend forme dans l'esprit de certains militaires lorsque la Wehrmacht se trouve dangereusement embourbée en Russie et que le nombre de dissidents, flairant la catastrophe, va grandissant. Toutefois, pour tenter une action, il fallait trouver un personnage assez haut gradé qui gravite dans l'entourage immédiat de Hitler. Claus von Stauffenberg, blessé alors qu'il servait en Afrique du Nord . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 30 décembre 2009 à 17 h 35 | Mis à jour le 18 juin 2015 à 15 h 53