Numéro 117

Marthe Gagnon-Thibodeau

LA BOITEUSE

JCL, Chicoutimi, 2009
550 pages
16,95 $

Sans l'ombre d'un doute, la réédition répond à une demande. Attente fondée sur le magnétisme de personnages hors norme plus que sur les péripéties qui, à l'occasion, atteignent une intensité et une cadence auxquelles ne résisteraient ni une existence ni la vraisemblance. La boiteuse, Gervaise Lamoureux, est de cette trempe. Son handicap, elle le traite comme un fait, non comme une infamie. Tout juste si elle tient à se rappeler à qui elle le doit. Son entourage, variable depuis l'enfance, elle l'accepte quand il le faut, le transforme si possible, le conteste au gré de sa détermination et de sa sagesse. Grâce à elle, nombreux sont ceux qui retrouvent leur dignité. Malgré les césures entre les volets de sa vie, la boiteuse infuse une constante vitalité dans des cellules conjugales et familiales à la fois apparentées et différentes. De La boiteuse à Au fil des jours, Gervaise Lamoureux affiche une cohérence . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 30 décembre 2009 à 20 h 41 | Mis à jour le 19 juin 2015 à 10 h 48