Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > LA BEAUTÉ DU MONDE

Numéro 113

Michel Le Bris

LA BEAUTÉ DU MONDE

Grasset, Paris, 2008
678 pages
34,95 $

Les grands espaces et les aventuriers qui les sillonnent exercent sans contredit une intense fascination sur Michel Le Bris ; en témoignent les titres de ses nombreux ouvrages : La fièvre de l'or, Les flibustiers de la Sonore, Pirates et flibustiers des Caraïbes, L'homme aux semelles de vent pour n'en nommer que quelques-uns. Dans La beauté du monde, il nous invite à marcher sur les pas d'un audacieux couple du siècle dernier, Osa et Martin Johnson, auquel il a d'ailleurs consacré un album au titre évocateur : Africa, images d'un monde perdu.

Voilà un livre ambitieux, mi-roman, mi-récit de voyage, qui met d'abord en scène Winnie, auteure d'un récit pour adolescents et d'un conte animalier. Impressionnée par ces deux publications, Osa Johnson souhaite qu'elle l'aide à r . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 14 décembre 2008 à 10 h 30 | Mis à jour le 25 juin 2015 à 14 h 12