Raôul Duguay

KÉBÈK

MIROIRS ET MÉMOIRES, ÉCRITS POLITIQUES 1965-2010

Du Québécois, Drummondville, 2010
367 pages
29,95 $

Ce volume est constitué de « textes-miroirs » sous forme de poèmes, de chansons, d’essais, de conférences et de discours qui se répondent les uns les autres car axés sur le même désir de nous sortir de notre torpeur… Fondateur et héritier de la contre-culture québécoise des années 1960 et 1970, Raôul Duguay nous offre une pensée tout en mosaïques, dépassant largement le cadre restreint de la pensée dite « unique » et alliant art poétique, critique sociale, perspectives politiques et écologiques. Une pensée dont le but est de retrouver l’humain en chacun de nous et notre plus vaste histoire en nous libérant de nos peurs paralysantes.

C’est la liberté nécessaire à toute forme d’émancipation, de dépassement ‘ sinon de transfiguration ‘ de nos aliénations qui apparaît comme le fondement de cette quête poétique, nous portant véritablement par-delà nos stupides enjeux économiques, politiques, idéologiques et autres. C’est dire que notre histoire, notre culture particulière, notre destin comme peuple n’ont pas à être condamnés à la bêtise ignorante constamment dénoncée par ce poète, par une poésie, une parole amorçant avec fougue une aventure humaine inédite. Duguay dit, chante : « Je rêve toujours d’une Terre plus humaine / Qui sera encore là dans mille ans / Je rêve toujours d’une Terre plus humaine / Qui rendra heureux ses enfants ». Plus encore : « […] il n’est plus permis de mourir en ce / pays-livre-ouvert-à-pages-blanches-d’histoire » … et il n’en tient qu’à nous d’imaginer la suite du monde.

Publié le 24 mars 2011 à 15 h 30 | Mis à jour le 22 décembre 2014 à 11 h 59