Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Un siècle passionnant, qui va du milieu du XIXe jusqu’à la mi-XXe, et que la riche biographie du couple Marchand-Dandurand fait revivre.

Ces témoignages détaillés permettent de revisiter les évènements significatifs d’un Québec – et d’un Canada – en pleine évolution, à une époque charnière de leur histoire commune.

Joséphine Marchand (1861-1925) et Raoul Dandurand (1861-1942) formaient un couple fascinant, oui, avant-gardiste, sûrement, et comme l’indique le sous-titre de l’ouvrage, un duo hors norme, uni par « l’amour, la politique et le féminisme ». Les historiennes Marie Lavigne et Michèle Stanton-Jean, aux parcours professionnels remarquables, ont fait un colossal travail de recherche, dont témoigne l’impressionnante bibliographie du livre. S’il est vrai qu’elles ont eu accès à de riches archives, dont les autobiographies du couple et son échange épistolaire comptant plus de 700 lettres, encore fallait-il donner un sens à tout cela. Mission . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement