Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > JE SUIS UN ÉCRIVAIN JAPONAIS

Dany Laferrière

JE SUIS UN ÉCRIVAIN JAPONAIS

Boréal, Montréal, 2008
264 pages
24,95 $

Dany Laferrière n'a pas écrit un roman. Son dernier livre est en réalité un détail de la genèse du roman qu'il n'écrira pas. Peut-on dire que, d'une certaine façon, c'est mieux qu'un roman ? Dans ces quelques pages, il nous est donné de vivre le quotidien d'un auteur qui a trouvé un titre : Je suis un écrivain japonais. L'histoire est d'autant plus captivante que l'écrivain en question n'est pas japonais. Il est tout à la fois un Haïtien et un Québécois, un Caribéen et un Nord-Américain. On peut alors se demander quel rôle joue ou doit jouer la nationalité dans l'œuvre d'un auteur.

Une chose est certaine, le choix de ce titre, sans en avoir préalablement envisagé les conséquences diverses, entraîne notre écrivain dans toute une série d'aventures alors qu'il cherche essentiellement à résoudre les probl . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 11 octobre 2008 à 11 h 59 | Mis à jour le 26 juin 2015 à 9 h 27