Accueil > Commentaires de lecture > Essai > INTERNET ET APRÈS ?

Numéro 77

Dominique Wolton

INTERNET ET APRÈS ?

DOMINIQUE WOLTON

Flammarion, Paris, 1999
240 pages
39,50 $

Il existe, surtout dans les pays anglo-saxons, des librairies spécialisées qui ne vendent que des ouvrages consacrés à l’informatique et à Internet. Mais combien, parmi les auteurs de ces nombreux ouvrages techniques, ont osé commenter et critiquer ce que l’on nomme « les nouveaux médias » ? Dominique Wolton, sociologue des médias et théoricien de la communication, amorce une critique ouverte et lucide du gigantesque phénomène entourant Internet, en étudiant ce nouveau progrès technique dans son contexte historique et social et à la lumière de l’évolution des médias depuis un siècle. Pour l’auteur, l’efficacité technique d’Internet, alliant proximité apparente et rapidité éblouissante, met paradoxalement en évidence un fait indéniable : les hommes sont différents et auront toujours du mal à se comprendre, peu importe les liens techniques qui leur permettent de communiquer entre eux, même instantanément. En ce sens, Internet n’est pas la solution à tous les maux.

Pourtant, beaucoup (et même Bernard Pivot dans son émission Bouillon de culture) restent perplexes devant les réticences de Dominique Wolton : « Comment peut-on aujourd’hui critiquer l’inévitable Internet ? », se demandent-ils en substance. Mais là n’est pas l’essentiel du propos de l’auteur. Sa réflexion couvre un spectre beaucoup plus large et examine l’ensemble des médias actuels ; ainsi, l’auteur se penche sur la situation des chaînes télévisuelles (généralistes contre spécialisées) et sur la culture médiatisée ; il examine nos attitudes et nos inquiétudes de profanes face aux progrès techniques et notre impression – mal fondée – de « retard » face à la science et aux systèmes techniciens qui, selon certains, risqueraient d’avancer sans nous.

Une fois de plus, le sociologue français dérange en s’attaquant à l’unanimité créée autour d’Internet et le doute qu’il soulève, à la fois éclairé et incisif, reste bénéfique, car Dominique Wolton met nos certitudes à l’épreuve et s’affranchit des objections convenues. Pourtant, et c’est dommage, Internet et après ? reste introuvable dans les librairies spécialisées dans les ouvrages d’informatique !

Publié le 14 janvier 2003 à 14 h 21 | Mis à jour le 17 février 2015 à 8 h 32