Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > HABILLÉ POUR TUER

Numéro 122

Jonathan Kellerman

HABILLÉ POUR TUER

Trad. de l’américain par Thierry Piélat
Seuil, Paris, 2010
393 pages
34,95 $

Pendant toute une soirée bien arrosée, Katrina, Rianna et Bethie s'éclatent au Light my fire. Aux petites heures, les deux copines de Katrina quittent le bar avec deux hommes et la laissent partir seule. Même si elle a levé le coude plus qu'elle n'aurait dû, Katrina prend le volant mais, pas de bol, en chemin la Mustang s'arrête : panne sèche ! Sur la petite route qu'elle a empruntée, peu de voitures circulent à cette heure tardive. Coup de chance, une grosse berline noire conduite par une femme très élégante s'arrête. Depuis, Katrina reste introuvable.

Au petit matin, dans le quartier tranquille de Westwood Sud, Ella Mancusi, septuagénaire, sort prendre ses journaux et se fait attaquer au couteau par un homme plus tout jeune qui porte une casquette en tissu écossais, type troisième âge. Un témoin particulièrement observateur a aussi remarqué que l'assassin conduisait une Mercedes S600 noire, dernier modèle.

Dans

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 25 mars 2011 à 15 h 21 | Mis à jour le 12 juin 2015 à 16 h 13