Accueil > Commentaires de lecture > Essai > GUERRE FROIDE, P.Q.

Numéro 163

Jean-François Lisée

GUERRE FROIDE, P.Q.

Carte blanche/La boîte à Lisée, Montréal, 2021
229 pages
19,95 $

Au cours des années 1960 et 1970, en pleine guerre froide, le Québec a connu une période d’effervescence politique qui ne pouvait qu’attirer l’attention des grandes puissances et, bien sûr, de leurs services de renseignements.

Ayant consulté de nombreux documents et bénéficié de sources privilégiées, Jean-François Lisée propose un ouvrage passionnant sur la présence d’agents secrets au Québec, de différentes allégeances, entre 1960 et 1980. On se croirait en plein roman de John le Carré, tellement ce livre foisonne en anecdotes et événements imprévisibles. Le titre de l’introduction (« Les espions qui venaient dans le froid ») adresse d’ailleurs un clin d’œil au célèbre auteur, en faisant allusion à L’espion qui venait du froid, le roman qui a établi sa renommée.

Au paroxysme de la guerre froide, il était naturel que l’ébullition régnant au Québec intéresse les . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 16 juillet 2021 à 5 h 30 | Mis à jour le 16 juillet 2021 à 10 h 32