Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > GRANDIR DANS LA NEIGE

Clarence Gagnon, Gilles Pellerin

GRANDIR DANS LA NEIGE

Musée national des beaux-arts du Québec, Québec, 2007
48 pages
21,95 $

Un grand garçon de onze ans nommé Olivier se fait raconter l'histoire de ses propres origines, quelque part dans un pays lointain, avant d'avoir été adopté par ses parents adorés : Isabelle et Stéphane. Olivier n'a aucun souvenir de cet épisode fondateur, puisqu'il n'était encore qu'un nourisson au moment où il vint au Québec pour s'établir chez ses « nouveaux » parents. Mais il sait que contrairement aux autres enfants, il est « arrivé tout né », comme il le dit. Parfois, il visite son grand-père qui habite Charlevoix, à Baie-Saint-Paul, là où la neige semble plus blanche qu'ailleurs. Il y retourne régulièrement. D'abord réticent, il se rend également dans un musée pour y contempler les toiles d'un grand peintre québécois nommé Clarence Gagnon. Un jour, Stéphane raconte à Olivier un séjour récent qu'il venait de faire en France, en évoquant brièvement les deux femmes qu'il a . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 17 juin 2008 à 8 h 55 | Mis à jour le 26 juin 2015 à 10 h 35