Numéro 103

Paul Chamberland

FÉNIX INTEGRAL

POEMAS (1975-1987)

Universidad Nacional Autónoma de México, Mexico/Écrits des Forges, Trois-Rivières, 2004
173 pages
17 $

Initialement publié aux Écrits des Forges en collaboration avec Le Castor Astral en 1988, les textes du PhSnix intégral nous sont ici présentés en édition bilingue espagnol/français. On connaît l’aventure « poético-philosophique » de Paul Chamberland axée – surtout depuis le fracassant L’ afficheur hurle (Parti pris, 1964) -, sur une probable apocalypse, un inévitable chaos surgissant des sournoises et horrifiantes aliénations que nous n’arrivons pas à dépasser… Pourtant, malgré les dévastations de l’Histoire, la Terre semble pouvoir, curieusement, redonner vie, se métamorphoser.

D’où, peut-être, cette image du PhSnix qui renaît des cendres d’une humanité brûlée, anéantie par ses propres créations-destructions… Cette renaissance pourrait se produire grâce aux pouvoirs de 1’Anthrope – qui semblent réunir les figures du Christ et de Zarathoustra -, cet « Homme nouveau » qui, par un savoir inédit, serait en mesure de modifier son environnement selon ce que ce concept implique en regard de la nature, de la société et de la culture. C’est une « transfiguration » des multiples dimensions de la condition humaine qu’il s’agit d’envisager, plutôt qu’un unique changement social ou politique.

En attendant notre grande Métamorphose, voyons en la collaboration entre Mexico et Québec l’un des signes d’une éventuelle mondialisation qui respecterait la culture de l’« autre », sans vouloir lui imposer des diktats venus de pouvoirs répressifs et unidimensionnels.

Publié le 7 juin 2006 à 17 h 57 | Mis à jour le 1 décembre 2014 à 13 h 36