Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Le recueil de nouvelles d'Éric Simard, Être, est centré sur un projet narratif qui accumule les récits autour d'une idée fixe (l'apprentissage de l'existence à partir du singulier) et d'une progression thématique et chronologique (de la petite enfance étouffante à la vieillesse). C'est dire que les nouvelles ne se répondent pas par les protagonistes qu'elles mettent en scène, mais par une unité à situer davantage dans le propos et dans la vision suggérée du monde. Le risque est alors très grand de passer par des chemins rebattus, et Simard n'évite hélas aucunement ce piège.

Une volonté d'aller au plus général des existences humaines est au centre d'Être. En présentant des personnages moyens, en évitant souvent de les nommer, en limitant les ancrages spatio-temporels, en titrant chaque nouvelle à partir d'un verbe à saisir telle une étape de l'apprentissage de la vie . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement