Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > EDNA, IRMA ET GLORIA

Denise Bombardier

EDNA, IRMA ET GLORIA

Albin Michel, Paris, 2007
250 pages
26,95 $

Trois sœurs, dans les années quarante, affrontent les hommes et les préjugés sexistes avec une égale jubilation dans une Belle Province corsetée par la morale religieuse, l'anticommunisme et l'antisyndicalisme cléricaux, sous la férule de patrons anglophones.

Ce qui aurait pu n'être qu'un pamphlet outrageant ou une fresque trop pittoresque pour être originale se révèle, sous la plume de Denise Bombardier, un extraordinaire roman des origines. Avec sa maîtrise de la langue et son admirable talent de conteuse, l'auteure nous convie à suivre le destin de Gloria, la « vieille fille » aux multiples amants, d'Irma, la séductrice écervelée, et d'Edna, la benjamine à la langue bien pendue. Féministes avant l'heure et sans le vouloir, prisonnières d'une société conformiste et patriarcale, ces femmes plus grandes que nature étouffent et peinent à s'ériger une existence digne de leurs aspirations.

Ce roman n'a qu'un défaut : il constitue un trop bref . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 16 juin 2008 à 20 h 52 | Mis à jour le 26 juin 2015 à 10 h 19