Accueil > Commentaires de lecture > Essai > ÉCRIRE POUR QUI ?

Numéro 113

Lise Gauvin

ÉCRIRE POUR QUI ?

L'ÉCRIVAIN FRANCOPHONE ET SES PUBLICS

Karthala, Paris, 2008
174 pages
33,95 $

Lorsqu'un romancier québécois utilise le joual, ou qu'un écrivain martiniquais fait appel au créole, pour qui le fait-il ? À qui s'adresse-t-il ? De même, comment penser cette relation complexe existant entre les écrivains de la francophonie hors France et le modèle tout-puissant suggéré par l'Hexagone ? Par quels moyens ces femmes et ces hommes de lettres du monde entier peuvent-ils échapper, en utilisant les marques du français qui leur sont propres, à une forme de littérature péjorativement folklorique ? Professeure québécoise, Lise Gauvin s'intéresse depuis longtemps aux rapports entre l'écriture, la poétique et la langue comme moyen d'engagement social. Dans ce nouvel ouvrage, elle s'interroge à propos des stratégies mises en œuvre par les écrivains des diverses littératures de langue française pour entrer en contact avec un public à la fois complexe et protéiforme, un public composé de lecteurs issus du pays d'origine, mais aussi de . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 13 décembre 2008 à 12 h 09 | Mis à jour le 25 juin 2015 à 11 h 11