Numéro 117

Stephen King

DUMA KEY

Trad. de l'américain par William Olivier Desmond
Albin Michel, Paris, 2009
643 pages
34,95 $

Après la ville hantée-vampirisée de Salem (Alta, 1977) et l'hôtel Overlook enténébré par des rumeurs maléfiques de Shining (Alta, 1979), nous sommes, avec cette dernière œuvre du maître de l'horreur, en présence de forces portant, à la fois, la créativité propice à l'émergence de l'art et le pouvoir insolite de détruire tout ce qui est. Ces forces sont concentrées sur Duma Key, une île faisant partie d'un chapelet d'îles bordant la côte de la Floride face au golfe du Mexique. C'est ainsi une île hantée qui sera le lieu principal de ce roman, une île hantée par des entités démoniaques qui vont « appeler » sinon happer littéralement le principal protagoniste de cette curieuse histoire.

Edgar Freemantle, dirigeant richissime d'une importante entreprise de travaux publics du Minnesota, la Freemantle Company, va connaître, après une . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 30 décembre 2009 à 20 h 47 | Mis à jour le 19 juin 2015 à 10 h 45