Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > DES TOQUADES D’HOMME

Numéro 83

Jean-Yves Bernier

DES TOQUADES D’HOMME

Des Plaines, Saint-Boniface, 2000
166 pages
14,95 $

Des toquades d’homme est décrit comme étant un ouvrage de contes et de fables. Il est effectivement composé de 35 courts textes écrits en rimes. Certaines fables, à l’image de celles de Jean de La Fontaine, s’inspirent du monde des animaux. D’autres textes mettent en scène des hommes et des femmes. Bien sûr, c’est en fin de compte toujours l’être humain et ses faiblesses qui sont visés. Il s’agit donc pour l’auteur, comme le titre le suggère, de livrer ses humeurs, ses agacements, ses exaspérations devant diverses situations et attitudes. Fort de l’expérience acquise notamment dans sa carrière en enseignement secondaire, Jean-Yves Bernier livre, en effet, ses réflexions sur divers thèmes qui l’ont interpellé, notamment la duperie, l’art, la démagogie, la hiérarchie, l’indifférence, la violence envers les femmes et la condition de la langue française au Manitoba.

Voici un extrait particulièrement savoureux du texte intitulé « Duperie » : « Tant que l’on croira fermement / Que les vaches blanches donnent du lait blanc / Et que le lait au chocolat vient des vaches brunes / Il y aura des gens qui chercheront fortune / À vos dépens / Évidemment !».

Publié le 14 janvier 2003 à 14 h 21 | Mis à jour le 14 janvier 2003 à 14 h 21