Accueil > Commentaires de lecture > Essai > D’AUTRES COULEURS

Orhan Pamuk

D’AUTRES COULEURS

Trad. du turc par Valérie Gay-Aksoy
Gallimard, Paris, 2009
554 pages
43,50 $

Prix Nobel 2006, auteur de Neige, Médicis 2005, et du superbe Istanbul, entre autres livres, le Turc Orhan Pamuk raconte dans D'autres couleurs les difficiles relations que son pays a toujours entretenues avec l'Occident, surtout avec l'Europe. Dans cet ouvrage traduit en cinquante langues, Pamuk réécrit à sa façon les contes persans des Mille et une nuits.

Né en 1952, l'auteur partage son temps entre Istanbul – sa ville bien-aimée qu'il décrit avec finesse et passion – et New York où il enseigne la littérature à l'Université Columbia. Pamuk se présente comme un graphomane « avide et intraitable – une créature dévorée par un insatiable besoin d'écrire et de traduire l'existence en mots ». Il avoue par ailleurs : « [...] c'est à l'évidence à ma mère et à mon frère aîné [...] que je suis redevable de cette capacité à ne pas me voiler . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 20 mars 2010 à 12 h 44 | Mis à jour le 18 juin 2015 à 14 h 39