Gianni Brunoro

CORTO

COMME UN ROMAN

Trad. de l’italien par Fabrizio Lacona, Émilie Saada et Laurent Lombard
Casterman, Paris, 2008
303 pages
54,95 $

De tous les personnages de bandes dessinées, Corto Maltese est certainement le plus étonnant. Créé par Hugo Pratt (1927-1995), c'est un aventurier qui parcourt le monde, de la Sibérie à la Patagonie, de l'Irlande à Djibouti, de Venise à Hong-Kong. Chemin faisant, il croise plusieurs personnages dont certains ont réellement existé, tels Jack London, Hermann Hesse et Manfred von Richthofen, alias le Baron rouge, pour ne nommer que ceux-là. Et c'est là une des grandes particularités de ce héros : il évolue dans un univers qui circule sur la frontière entre le vrai et le vraisemblable, entre le réel et l'imaginaire. D'où la grande difficulté qu'éprouve le lecteur à le saisir avec exactitude. Même sa naissance est le résultat de la rencontre entre une femme tzigane et un officier de la marine militaire française qui, vraisemblablement, ont eu une existence bien réelle mais qui ne se sont dans les faits jamais rencontrés. Bref, c . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 25 juin 2009 à 20 h 45 | Mis à jour le 22 juin 2015 à 11 h 58