Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > CONTES SUDBUROIS

Collectif

CONTES SUDBUROIS

Prise de parole, Sudbury, 2001
68 pages
12,00 $

Sous-titrés « Théâtre », ces contes sont largement inspirés du concept des Contes urbains créés par le théâtre Urbi et Orbi de Montréal, fondé entre autres par Yvan Bienvenue et Stépahne F. Jacques. Axés sur une parole moderne, elle-même issue de contes traditionnels, ces « textes-dits » explorent les contradictions de notre temps, d’une ville en particulier, pour en faire un spectacle accessible à tous. Dans le cas présent, c’est Sudbury qui devient le lieu du sens : la ville se fait mythe… et débouche sur l’universalité.

Il s’agit ici de six contes dont ceux de Jean-Marc Dalpé et Robert Dickson qui évoquent l’atmosphère spécifique de Sudbury, ses drames drapés d’un humour plus ou moins noir avec, en plus, un brin de fantastique. C’est sa culture propre qui nous sera révélée par l’entremise des contes, des curieux personnages qui les narrent. Et tout cela est énoncé dans une langue savoureuse qui allie de façon créative l’écriture et l’oral, mais sans la dureté, la violence effrayante d’autres « Contes urbains ».

Publié le 14 janvier 2003 à 14 h 21 | Mis à jour le 2 décembre 2014 à 15 h 07