Accueil > Commentaires de lecture > Essai > COMMENT PEUT-ON ÊTRE FRANÇAIS ?

Numéro 77

Jonathan Fenby

COMMENT PEUT-ON ÊTRE FRANÇAIS ?

JONATHAN FENBY

Trad. de l'anglais par Renée Wartski
Le Pré aux Clercs, Paris, 1999
317 pages
29,95 $

Cet ouvrage de Jonathan Fenby laisse songeur quant à son intérêt et à sa pertinence, du moins dans sa version française. D’abord publié en anglais, Comment peut-on être français ? visait manifestement à pourfendre les préjugés qu’entretiennent les Anglo-Saxons à l’égard des habitants de l’Hexagone. Et, de ce point de vue, Jonathan Fenby fait honnêtement son travail de journaliste, dénonçant les clichés et les stéréotypes, brossant pour ses compatriotes un fidèle portrait de la France contemporaine et de ses contradictions. Là où le bât blesse, c’est que le lecteur francophone n’apprendra rien de neuf dans ce livre, s’il lit un tant soit peu les journaux et s’il est minimalement informé. Comment peut-on être français ? tient plus d’ailleurs du reportage journalistique que de l’essai, genre dont il se réclame. Sans vouloir reprocher à Jonathan Fenby de pratiquer son métier, l’on peut toutefois émettre des réserves quant à la manière dont il traite son sujet, c’est-à-dire à coups de faits et de statistiques, un procédé qui finit par lasser s’il n’est pas soutenu par la réflexion ou l’argumentation. Déçu, le lecteur reconnaîtra néanmoins volontiers à Jonathan Fenby des connaissances approfondies sur la France, mais l’ouvrage lui apparaîtra éclectique et superficiel ; il y cherchera en vain l’analyse, une ligne directrice, voire une thèse. En bout de ligne, il se demandera s’il valait vraiment la peine que ce livre soit traduit en français.

Publié le 14 janvier 2003 à 14 h 21 | Mis à jour le 25 décembre 2014 à 16 h 06