Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Premier thriller d'un rédacteur chevronné de la revue Scientific American, ce roman traduit en dix-huit langues s'adresse d'abord aux amateurs de science populaire mais pourrait intéresser tout lecteur en quête de suspense. Alpert, selon une recette éprouvée par d'autres auteurs avant lui, place un spécialiste mais homme ordinaire au cœur d'un secret suscitant toutes les convoitises.

Ici, c'est un historien des sciences qui reçoit d'un mentor mourant un code. Commence alors une course contre le FBI et un assassin terroriste pour protéger le dernier collaborateur d'Einstein encore vivant, le seul à pouvoir peut-être percer les mystères du rébus et ainsi sauver l'humanité. Bien sûr, le protagoniste sera assisté dans son entreprise par une femme jeune et brillante, et tous deux seront entraînés dans un univers de robotique, de physique des particules et d'armes de destruction massive.

Cette histoire rappelle celles concoctées . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement