Numéro 164

Andrée Levesque Sioui

CHANT(S)

Hannenorak, Wendake, 2021
82 pages
14,95 $

Premier livre de l’autrice-compositrice-interprète, Chant(s) libère la parole et offre des poèmes qui mettent en lumière les empreintes laissées par le passé, une histoire à redresser.

Dès « Lever le chant », poème d’ouverture de la section « Traces », la voix retentit, dresse la liste de ce qu’il y a à faire pour la grande restauration. Avec ce texte, Andrée Levesque Sioui signe un manifeste rythmé qui martèle son invitation : « Lever le chant / Relever le nom / Tourner la danse / Renverser les têtes / Retourner les cendres / Recueillir les visages / Dégager le faux du vrai ». Le battement de cœur gagnera en puissance tout au long du livre.

La poète consigne les traces de son passé, de son histoire, tant personnelle que collective ; elle les expose, elle les place à l’abri, dans un travail d’écriture intime et minutieux. Elle les sublime pour ne jamais oublier, pour que l’identité reste vivante et qu’elle . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 9 novembre 2021 à 9 h 37 | Mis à jour le 9 novembre 2021 à 15 h 00