Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > À L’OMBRE DU SILENCE
À L’OMBRE DU SILENCE

Marie-Andrée Donovan

À L’OMBRE DU SILENCE

suivi de LES SOLEILS INCENDIÉS

David, Ottawa, 2013
154 pages
13,95 $

L’écrivaine franco-ontarienne Maire-Andrée Donovan a été récompensée par plusieurs prix littéraires, dont le prix Émile-Ollivier 2006, le prix Champlain 2006 et le Prix des lecteurs Radio-Canada en 2005, pour son œuvre Les soleils incendiés, parue en 2004. Deux parutions et près de sept plus tard, elle reprend la plume, plus intense que jamais, et enrichit son récit initial d’une histoire : À l’ombre du silence.

Le livre raconte le temps qui file et les vies qui se perdent dans les non-dits et les souffrances qu’on enterre avec les jours qui passent. Les retrouvailles et les départs les plus déchirants sont la source des plus grandes émotions chez Donovan. Dans les deux récits, la narratrice porte d’abord un regard de petite fille sur la vie dans tout ce qu’elle a d’incompréhensible et d’incontrôlable. Puis une femme dans la cinquantaine fait . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 30 mars 2014 à 14 h 27 | Mis à jour le 4 juin 2015 à 11 h 47