Numéro 93

Alexandre Jardin

1+1+1…

Grasset, Paris, 2002
178 pages
19,95 $

Un citoyen agit. Puis un autre. Puis encore un autre. Considérant qu’une union solidaire sous la bannière de la démocratie active pourrait engendrer une révolution sociale, l’auteur Alexandre Jardin nous expose des pratiques novatrices pour contrer la montée de l’extrémisme de droite.

Oubliez le Alexandre Jardin de Fanfan et du Zèbre : le romancier cède la parole à l’essayiste. Ici, point de naïveté fleur bleue, et si humour il y a, il n’est pas tendre mais plutôt désabusé.

Pourquoi ce revirement de genre et de ton chez le célèbre écrivain ? L’affaire LePen en France aux dernières élections et les remous qui s’en suivirent n’y sont certainement pas étrangers. Lorsqu’Alexandre Jardin écrit : « Or l’Histoire montre que si l’on ne règle pas les difficultés qui démangent un peuple, celui-ci finit par s’abandonner à n’importe qui », on ne peut s’empêcher de songer à nos propres élections provinciales et aux idées d’extrême droite qui ont circulé lors de la campagne électorale…

Publié le 9 décembre 2003 à 10 h 30 | Mis à jour le 11 janvier 2015 à 17 h 38