Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Mark Twain a écrit qu’un mensonge avait le temps de faire le tour du monde pendant que la vérité laçait ses chaussures. C’était bien avant l’avènement des médias sociaux, qui ont déclenché depuis l’équivalent d’un saut quantique dans l’histoire des technologies de communication, mais aussi dans la prolifération de l’information, fausse comme avérée. Certains parlent à ce propos d’« infobésité ».

En réalité, la citation de Twain ne vient pas vraiment de lui. Apocryphe, elle est un moyen parmi d’autres de détourner la vérité, de nos jours. Quoiqu’une fausse citation puisse témoigner d’une vraie vérité. Qu’à cela ne tienne. Twain, le vrai de vrai cette fois, disait réellement du mensonge qu’il en existait trois sortes : les mensonges, les sacrés mensonges et les statistiques. La pandémie de coronavirus nous aura d’ailleurs permis d’apprécier la validité de sa typologie. Certains d . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement