Accueil > Articles > De la pédo-apologie à la pédocriminalité. Vanessa, Camille, Eve

Eve Ensler, Camille Kouchner, Vanessa Springora

De la pédo-apologie à la pédocriminalité. Vanessa, Camille, Eve

Aujourd’hui, ce sont Olivier Duhamel, Richard Berry, Peter Nygård. Hier, Gabriel Matzneff, Jeffrey Epstein, Bertrand Charest, R. Kelly. D’autres. Ce que ces hommes souvent connus, toujours influents, ont en commun est une accusation ou une condamnation pour pédocriminalité. Trois femmes témoignent de leur histoire respective.

L’Hexagone vit désormais à l’heure avancée de l’Amérique, et son rattrapage est fulgurant. Trois ans après la fin de la récréation pour les agresseurs sexuels aux États-Unis et au Canada, après un trop bref et controversé #BalanceTonPorc, les langues se délient en France, les dénonciations surgissent de partout, des livres ébranlent les colonnes du temple du pouvoir masculin. Au cœur de la tourmente, les mondes littéraire et politique sont mis à mal. L’époque complaisante des Frédéric Mitterrand, Jack Lang et autres apôtres qui ont promu la « pédophilie » sans vergogne aucune prend du plomb dans l’aile. Si ce phénom . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 19 juillet 2021 à 7 h 05 | Mis à jour le 21 juillet 2021 à 19 h 09